Méthode ROPA: La maternité partagée

Double Maman – Double Amour

Grâce aux avancées de la Médecine de la Reproduction, les couples de femmes peuvent désormais opter pour une maternité partagée en ayant recours à un traitement de fertilité connu sous le nom de Méthode ROPA, qui veut dire Réception des Ovocytes de la Partenaire.
 
Communément effectué dans nos cliniques, ce traitement de PMA s’adresse aux couples de femmes homosexuelles qui souhaitent former une famille en participant toutes les deux activement au processus de procréation.
 

En quoi consiste la Méthode ROPA ?

 
Lors de la Méthode ROPA, les embryons sont issus de la fécondation in vitro des ovocytes de l’une des deux patientes avec le sperme d’un donneur et sont ensuite transférés dans l’utérus de sa partenaire. Ainsi, les deux femmes participent activement à la grossesse : l’une d’entre elles donne ses ovocytes pour que la seconde puisse porter et donner naissance au bébé.
 
La maman qui fait don de ses ovocytes se soumet à une stimulation ovarienne contrôlée et personnalisée, ayant accès aux protocoles à la pointe de la PMA. C’est important, car toutes les femmes ne répondent pas de la même manière au traitement médical.
 

Comment est choisi le donneur de sperme ?

 
La Fécondation In Vitro des ovocytes se fait avec le sperme d’un donneur anonyme. Ce don, altruiste et solidaire, ne se fait pas sans avoir au préalable passé des contrôles médicaux très stricts et réalisé des entretiens individuels avec les donneurs afin de s’assurer que ces derniers sont aptes à donner.
 
Par ailleurs, le choix se fait également en fonction des traits de caractères physiques des futures mamans : taille, corpulence, même couleur de peau, cheveux, yeux, etc. Conformément à la législation espagnole en vigueur sur la Procréation Médicalement Assistée, le don de sperme est strictement anonyme. Cela signifie que l’enfant issu de ce don ne pourra pas connaître l’identité de son géniteur et que le donneur ne pourra pas connaître l’identité de l’enfant issu de son don.
 

Quelles sont les étapes de ce processus ?

 

 

  • Première consultation médicale
Lors de la première consultation médicale, en ligne ou à la clinique, l’un de nos médecins spécialistes vous informera de tous les détails du traitement.
 
Ce dernier évaluera également les différents examens et analyses complémentaires nécessaires et vous planifierez ensemble votre traitement en fonction de vos disponibilités personnelles.
 
  • Stimulation ovarienne
La première phase du protocole consiste en une stimulation ovarienne par un traitement hormonal personnalisé pour chaque patiente. Durant cette période (une 12aine de jours environ), plusieurs contrôles échographiques et hormonaux sont effectués afin de vérifier si la patiente réagit correctement à la médication administrée et si ses follicules se développent progressivement jusqu’à atteindre la taille idéale pour leur ponction.
 
Cette première partie peut se faire depuis chez vous, sans besoin d’être physiquement en Espagne.
 
  • Ponction ovarienne
Une fois les follicules prêts, nous procédons, à la clinique, à la ponction des ovaires par voie transvaginale avec échoguidage afin d’aspirer le liquide contenu dans chacun des follicules à l’intérieur desquels se trouve un ovocyte.
 
Cette procédure dure une 15aine de minutes et se fait sous légère sédation pour un meilleur confort de la patiente. Après la ponction, la récupération de la patiente est très rapide, et elle pourra reprendre ses activités quotidiennes en quelques heures.
 
  • Fécondation et développement embryonnaire
La fécondation in vitro des ovocytes obtenus avec le sperme d’un donneur se fait au sein de notre laboratoire et le choix de la technique de fécondation (FIV, ICSI,...) repose sur notre prestigieuse équipe d’embryologie en fonction de la qualité des gamètes.
 
À IVF-Spain, nous disposons de la technologie capable de contrôler en continu la division cellulaire des embryons en développement. L’information fournie par ces incubateurs de dernière génération est cruciale pour déterminer lequel aura le plus de probabilité d’implantation.
 
Pendant les jours de développement embryonnaire en laboratoire, nos embryologistes vous informeront quotidiennement de l'évolution de vos embryons qui peuvent, dans notre laboratoire, atteindre le stade de blastocyste (5ème jour de développement).
 
  • Préparation endométriale
L’endomètre est la couche de tissus qui recouvre l’intérieur de l’utérus et dont l’épaisseur varie au cours du cycle menstruel. Lorsqu’il s’épaissit, c’est qu’il se prépare à la possible implantation d’un embryon et la période optimale pour cette implantation est de courte durée et connue comme « fenêtre d’implantation ».
 
La préparation endométriale de la mère qui portera l’enfant a donc également énormément d’importance dans la réussite du traitement. Il s’agit de la prise d’hormones qui favorisent la croissance de l’endomètre et par conséquent la bonne implantation de l’embryon.
 
  • Transfert du meilleur embryon
Le transfert embryonnaire est l'un des moments les plus importants du traitement. Il s’agit d’une procédure simple et indolore qui s'effectue en salle d'opération accolée au laboratoire.
 
À IVF-Spain, et sauf contre-indication exceptionnelle, nous recommandons le transfert d’un seul embryon car nous utilisons les techniques et technologies nous permettant de sélectionner l’embryon au meilleur potentiel d’implantation et donc de viabilité de grossesse.
 
  • Vitrification des embryons restants
Si après le transfert il reste des embryons en développement, ces derniers sont immédiatement cryopréservés afin d’être transférés ultérieurement sans avoir à repasser par les étapes de stimulation et de ponction ovarienne.
 
  • Test de grossesse et suivi post transfert.
Une 10aine de jours après le transfert embryonnaire, la patiente ayant reçu l’embryon devra effectuer un test de grossesse par prise de sang appelé β-hCG, aussi connu sous le nom de « beta ». Ce test peut être fait chez vous ou à la clinique et, en fonction des résultats, nous vous donnerons les instructions correspondantes.
 
 
 
 

Méthode ROPA: La maternité partagée

Double Maman – Double Amour

Grâce aux avancées de la Médecine de la Reproduction, les couples de femmes peuvent désormais opter pour une maternité partagée en ayant recours à un traitement de fertilité connu sous le nom de Méthode ROPA, qui veut dire Réception des Ovocytes de la Partenaire.
 
Communément effectué dans nos cliniques, ce traitement de PMA s’adresse aux couples de femmes homosexuelles qui souhaitent former une famille en participant toutes les deux activement au processus de procréation.
 

En quoi consiste la Méthode ROPA ?

 
Lors de la Méthode ROPA, les embryons sont issus de la fécondation in vitro des ovocytes de l’une des deux patientes avec le sperme d’un donneur et sont ensuite transférés dans l’utérus de sa partenaire. Ainsi, les deux femmes participent activement à la grossesse : l’une d’entre elles donne ses ovocytes pour que la seconde puisse porter et donner naissance au bébé.
 
La maman qui fait don de ses ovocytes se soumet à une stimulation ovarienne contrôlée et personnalisée, ayant accès aux protocoles à la pointe de la PMA. C’est important, car toutes les femmes ne répondent pas de la même manière au traitement médical.
 

Comment est choisi le donneur de sperme ?

 
La Fécondation In Vitro des ovocytes se fait avec le sperme d’un donneur anonyme. Ce don, altruiste et solidaire, ne se fait pas sans avoir au préalable passé des contrôles médicaux très stricts et réalisé des entretiens individuels avec les donneurs afin de s’assurer que ces derniers sont aptes à donner.
 
Par ailleurs, le choix se fait également en fonction des traits de caractères physiques des futures mamans : taille, corpulence, même couleur de peau, cheveux, yeux, etc. Conformément à la législation espagnole en vigueur sur la Procréation Médicalement Assistée, le don de sperme est strictement anonyme. Cela signifie que l’enfant issu de ce don ne pourra pas connaître l’identité de son géniteur et que le donneur ne pourra pas connaître l’identité de l’enfant issu de son don.
 

Quelles sont les étapes de ce processus ?

 

 

  • Première consultation médicale
Lors de la première consultation médicale, en ligne ou à la clinique, l’un de nos médecins spécialistes vous informera de tous les détails du traitement.
 
Ce dernier évaluera également les différents examens et analyses complémentaires nécessaires et vous planifierez ensemble votre traitement en fonction de vos disponibilités personnelles.
 
  • Stimulation ovarienne
La première phase du protocole consiste en une stimulation ovarienne par un traitement hormonal personnalisé pour chaque patiente. Durant cette période (une 12aine de jours environ), plusieurs contrôles échographiques et hormonaux sont effectués afin de vérifier si la patiente réagit correctement à la médication administrée et si ses follicules se développent progressivement jusqu’à atteindre la taille idéale pour leur ponction.
 
Cette première partie peut se faire depuis chez vous, sans besoin d’être physiquement en Espagne.
 
  • Ponction ovarienne
Une fois les follicules prêts, nous procédons, à la clinique, à la ponction des ovaires par voie transvaginale avec échoguidage afin d’aspirer le liquide contenu dans chacun des follicules à l’intérieur desquels se trouve un ovocyte.
 
Cette procédure dure une 15aine de minutes et se fait sous légère sédation pour un meilleur confort de la patiente. Après la ponction, la récupération de la patiente est très rapide, et elle pourra reprendre ses activités quotidiennes en quelques heures.
 
  • Fécondation et développement embryonnaire
La fécondation in vitro des ovocytes obtenus avec le sperme d’un donneur se fait au sein de notre laboratoire et le choix de la technique de fécondation (FIV, ICSI,...) repose sur notre prestigieuse équipe d’embryologie en fonction de la qualité des gamètes.
 
À IVF-Spain, nous disposons de la technologie capable de contrôler en continu la division cellulaire des embryons en développement. L’information fournie par ces incubateurs de dernière génération est cruciale pour déterminer lequel aura le plus de probabilité d’implantation.
 
Pendant les jours de développement embryonnaire en laboratoire, nos embryologistes vous informeront quotidiennement de l'évolution de vos embryons qui peuvent, dans notre laboratoire, atteindre le stade de blastocyste (5ème jour de développement).
 
  • Préparation endométriale
L’endomètre est la couche de tissus qui recouvre l’intérieur de l’utérus et dont l’épaisseur varie au cours du cycle menstruel. Lorsqu’il s’épaissit, c’est qu’il se prépare à la possible implantation d’un embryon et la période optimale pour cette implantation est de courte durée et connue comme « fenêtre d’implantation ».
 
La préparation endométriale de la mère qui portera l’enfant a donc également énormément d’importance dans la réussite du traitement. Il s’agit de la prise d’hormones qui favorisent la croissance de l’endomètre et par conséquent la bonne implantation de l’embryon.
 
  • Transfert du meilleur embryon
Le transfert embryonnaire est l'un des moments les plus importants du traitement. Il s’agit d’une procédure simple et indolore qui s'effectue en salle d'opération accolée au laboratoire.
 
À IVF-Spain, et sauf contre-indication exceptionnelle, nous recommandons le transfert d’un seul embryon car nous utilisons les techniques et technologies nous permettant de sélectionner l’embryon au meilleur potentiel d’implantation et donc de viabilité de grossesse.
 
  • Vitrification des embryons restants
Si après le transfert il reste des embryons en développement, ces derniers sont immédiatement cryopréservés afin d’être transférés ultérieurement sans avoir à repasser par les étapes de stimulation et de ponction ovarienne.
 
  • Test de grossesse et suivi post transfert.
Une 10aine de jours après le transfert embryonnaire, la patiente ayant reçu l’embryon devra effectuer un test de grossesse par prise de sang appelé β-hCG, aussi connu sous le nom de « beta ». Ce test peut être fait chez vous ou à la clinique et, en fonction des résultats, nous vous donnerons les instructions correspondantes.